Le Trouble Obsessionnel Compulsif

TOC ou OCD ou Trouble Obsessionnel Compulsif

Qu'est ce que le TOC?

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est un trouble anxieux dans lequel des personnes ont des pensées, des idées ou des sensations récurrentes et indésirables (obsessions) qui font qu'elles se sentent poussées à faire quelque chose de façon répétitive (compulsions). Les comportements répétitifs, tels que le lavage des mains, les vérifications, ou le nettoyage, peuvent interférer de façon significative avec les activités quotidiennes d'une personne et ses interactions sociales. Le TOC commence souvent dans l'enfance, l'adolescence ou au début de l'âge adulte. Afflige presqu'un million de Français, le TOC est tout aussi fréquent chez les hommes et les femmes et ne connaît pas de frontières géographiques, ethniques ou économiques .
Les Obsessions
Les obsessions sont des pensées ou images, récurrentes et persistantes qui provoquent des émotions pénibles tels que l'anxiété ou le dégoût. Les personnes atteintes de TOC reconnaissent que les pensées, impulsions ou images sont le produit de leur esprit et sont excessives ou déraisonnables. Pourtant, ces pensées intrusives ne peuvent être réglées par la logique ou le raisonnement. La plupart des gens essaient d'ignorer ou réprimer ces obsessions ou de les neutraliser avec une autre pensée ou action. Les obsessions typiques comprennent les préoccupations excessives concernant la contamination ou le fait de faire du mal, le besoin de symétrie ou d'exactitude, ou des pensées sexuelles ou religieuses interdites.
Les Compulsions
Les compulsions sont des comportements répétitifs ou actes mentaux que la personne se sent poussée à accomplir en réponse à une obsession. Les comportements visent à prévenir ou à réduire la détresse ou une situation redoutée. Dans les cas les plus graves, une répétition constante des rituels peut envahir la journée, ce qui rend la vie quotidienne impossible. S'ajoute à l'angoisse de ces rituels, la reconnaissance que les compulsions sont irrationnelles. Voici quelques exemples:
Nettoyage
Afin de réduire la crainte d'être «contaminées» par les microbes, la saleté, ou de produits chimiques réels ou imaginaires certaines personnes passent plusieurs heures à se laver ou à nettoyer leur environnement.
Répétition
Pour dissiper l'anxiété, certaines personnes vont prononcer un nom ou une expression, ou vont répéter un comportement à plusieurs reprises. Elles savent que ces répétitions ne les protègeront pas contre le mal mais craignent que le mal se produise si les répétitions ne sont pas faites.
Vérification
Pour réduire la peur de se faire du mal ou de faire du mal aux autres, par exemple, en oubliant de fermer la porte ou d'éteindre la cuisinière à gaz, certaines personnes développent des "rituels de vérification". Certaines personnes retracent également à plusieurs reprises la même route pour être sûres qu'elles n'ont pas blessé quelqu'un.
Ordre et organisation
Pour réduire l'inconfort, certaines personnes vont mettre des objets, comme les livres dans un certain ordre, ou organiser des articles de ménage "au centimètre près", ou d'une manière symétrique.
Compulsions mentales
En réponse à des pensées obsédantes intrusives, certaines personnes prient ou disent des phrases pour réduire l'anxiété ou empêcher la survenue d'un événement futur redouté silencieusement.

COMMENT SOIGNER LE TOC ?

Thérapie cognitivo-comportementale
Un traitement efficace pour le Trouble Obsessionnel Compulsif est un type de thérapie cognitivo-comportementale connu sous le nom d'exposition et prévention de la réponse. Au cours des séances de traitement, les patients sont amenés à être exposés à des situations qui créent l'anxiété et provoquent des comportements compulsifs ou des rituels mentaux. Grâce à l'exposition, les patients apprennent à diminuer puis arrêter les rituels qui empoisonnent leur vie. Ils trouvent que l'anxiété découlant de leurs obsessions diminue sans s'engager dans un comportement-rituel. Cette technique fonctionne bien pour les patients dont les compulsions se concentrent sur les situations qui peuvent être recréées facilement. Pour les patients qui se livrent à des rituels compulsifs, car ils craignent des événements catastrophiques qui ne peuvent pas être recréés, le traitement repose sur l'exposition en imagination aux situations anxiogènes .
Tout au long de la thérapie, le patient subit des expositions et des lignes directrices de prévention de la réponse desquelles le thérapeute et le patient conviennent. La thérapie cognitivo - comportementale peut aider de nombreux patients atteints de TOC à réduire considérablement leurs symptômes. Cependant, le traitement ne fonctionne que si les patients respectent les procédures. Certains patients ne seront pas d'accord pour participer à la thérapie cognitivo-comportementale en raison de l'inquiétude qu'elle implique, et d'autres pourraient souffrir de dépression qui doit être traitée simultanément.
Médicament
Une classe de médicaments appelée inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS ) est efficace dans le traitement des TOC. Chaque IRS peut aider environ la moitié de ceux qui l'essayent, et les patients qui ne répondent pas à un IRS, parfois répondent à l'autre. Leurs effets thérapeutiques mettent six à douze semaines pour se produire. Les IRS qui se sont avérés efficaces dans les TOC sont la clomipramine, la fluoxétine, la fluvoxamine, la paroxétine et la sertraline. D'autres médicaments psychotropes qui peuvent être efficaces sont le citalopram, l'escitalopram, et la venlafaxine. Ces médicaments, bien que très utiles, laissent souvent des symptômes résiduels et ces symptômes résiduels sont traités soit en rajoutant aux IRS d'autres médicaments soit par une thérapie cognitivo-comportementale.
Selon les études, les patients souffrant de TOC ayant reçu un traitement médicamenteux combiné à une TCC ont développé une meilleure qualité de vie et un meilleur fonctionnement général au quotidien.
N'hésitez pas à me contacter pour avoir plus d'informations sur les traitements concernant les TOC.